Des mèmes sonores et une radio TikTok… sans blague ?
27 août 2021 par Iniz Becker

Des mèmes sonores et une radio TikTok… sans blague ?

La newsletter de la radio de demain #221… Abonnez-vous

Tout commence avec ce coup d’éclat pour TikTok cet été : le réseau social chinois détrône Facebook et se place en tête des applications les plus téléchargées au monde sur l’ensemble de l’année 2020 : une première depuis son lancement, en 2017. L’application arrive ainsi à environ 15 millions d’utilisateurs actifs mensuels et l’audience française a été multipliée par trois en 18 mois (Facebook en compte environ 40 millions, mais ça leur a pris 10 ans…). 

Ce constat met en évidence une tendance incontestable : TikTok est entré de plain-pied dans la danse des réseaux sociaux et impose de nouvelles normes basées sur une culture de l’incontournable. La nouveauté qui concerne le monde de l’audio ? Cette fois-ci, les mèmes sont aussi sonores. 

Itérations et popularisation : construction d’un mème sonore

Pour la chercheuse Marinette Jeannerot, les mèmes sont des « objets qui s’imposent comme incontournables et qui se propagent ; le template pose le cadre sémantique, sur lequel les strates de signifiants s’ajoutent à chaque itération : on peut dire par là qu’ils sont “encodés” ». 

Si la culture memer (meme maker) n’a pas attendu TikTok pour développer des mèmes sonores (coucou Rick Astley), la nouvelle plateforme accentue la tendance via des itérations de sons ou musiques associés à des expressions, des blagues, des engagements, des « vidéos étrangement satisfaisantes », etc. 

Ce phénomène produit un effet singulier : on ne peut plus dissocier le son de son contexte d’écoute devenu viral au sein des communautés concernées. On retrouve quelques unes des musiques les plus popularisées par leur viralité sur cette playlist Spotify (pas moins de 375 titres), ou encore sur cette page Wikipédia. Attention, notons bien que cet effet n’est pas né avec internet, puisqu’on observait déjà ce qu’on pourrait identifier comme des mèmes sonores dans les Cartoons ou dans les gimmicks musicaux

Propagation d’une nouvelle culture sociale par le son

Que se passe-t-il quand un morceau connait cette viralité et quand sa condition d’écoute n’est plus dissociable de son environnement numérique ? TikTok valorise sa puissance promotionnelle considérable pour les jeunes artistes, et propose même depuis cet été sa propre station de radio. On observe également que le changement des codes imposé par la plateforme chinoise modifie la perception des utilisateurs qui changent leurs usages : les mèmes sonores sont donc aussi liés à une évolution des écoutes désormais plus sociale

On voit également depuis plusieurs mois une tendance à l’immersion des auditeurs grâce à des environnements numériques. Le concert d’Ariana Grande sur Fortnite est un bel exemple de ces nouvelles pratiques renforçant la dimension sociale de la musique diffusée en ligne.

portrait of one teenager or young man listening to music using headphones – millennial having fun hearing music

Cette semaine

Après 5 mois de tests, Spotify déploie son système d’abonnement payant pour les podcasts, avec Médiapart dans les premiers éditeurs à se lancer. En savoir plus

La réglementation de l’IA est-elle un frein à l’innovation ? En savoir plus

Amazon annonce l’ouverture d’un laboratoire d’innovation en Italie. En savoir plus

Trello met le no-code au service de la gestion de projet. En savoir plus

Android Auto : c’est fini. En savoir plus

En bref @ Radio France

Découvrez la présentation des grilles de rentrée et des nouveautés des 7 antennes de Radio France. En savoir plus

Dès lundi, retrouvez le podcast original d’information Le Quart d’heure, tous les jours sur franceinfo. En savoir plus

Découvrez le 30 août le nouveau podcast original de France Inter 11 septembre l’enquêteEn savoir plus

France Bleu lance une grande consultation citoyenne numérique « Ma France 2022″ : quelles sont vos priorités pour notre pays ? En savoir plus